Les Enfants de l’Himalaya

1 août 2014  |  dans Photos

Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille thumbnail
L'objectif du TCV est de préserver la culture et la langue tib thumbnail
A la fin des cours, vers 16h, les élèves nettoient entièremen thumbnail
Les enfants sont rassemblés dans des
Cuisine, lessive, nettoyage, vaisselle : toutes les tâches mén thumbnail
Chaque soir dans les
Les enfants jouent avec leur
Dans le dortoir des garçons, juste avant de s'endormir, l'un d' thumbnail
Un enfant regarde une photo de sa famille, restée au Tibet. 90 thumbnail
Les enfants apprennent en priorité le tibétain, mais l'hindi e thumbnail
Un contrôle de mathématiques dans une classe de Seconde. Dans thumbnail
Au fond de la pièce, le plus jeune pensionnaire du TCV : il n'a thumbnail
Les enfants prennent en charge la plupart des tâches ménagère thumbnail
Des enfants s'amusent après leur pause déjeuner. A l'arrière- thumbnail
L'institutrice de la section maternelle passe de la crème hydra thumbnail
Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille
L'objectif du TCV est de préserver la culture et la langue tib
A la fin des cours, vers 16h, les élèves nettoient entièremen
Les enfants sont rassemblés dans des
Cuisine, lessive, nettoyage, vaisselle : toutes les tâches mén
Chaque soir dans les
Les enfants jouent avec leur
Dans le dortoir des garçons, juste avant de s'endormir, l'un d'
Un enfant regarde une photo de sa famille, restée au Tibet. 90
Les enfants apprennent en priorité le tibétain, mais l'hindi e
Un contrôle de mathématiques dans une classe de Seconde. Dans
Au fond de la pièce, le plus jeune pensionnaire du TCV : il n'a
Les enfants prennent en charge la plupart des tâches ménagère
Des enfants s'amusent après leur pause déjeuner. A l'arrière-
L'institutrice de la section maternelle passe de la crème hydra

Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise. A près de 1700 mètres d'altitude, il s'étend sur plusieurs dizaines d'hectares.

L'objectif du TCV est de préserver la culture et la langue tibétaine. Fondé en 1960 par le dalai-lama, quelques mois après sa fuite du Tibet et son arrivée à Dharamasala, il est essentiel à la communauté tibétaine locale. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

A la fin des cours, vers 16h, les élèves nettoient entièrement la salle de classe. Le reste de la journée est consacré à la prière, aux tâches ménagères, à un peu de détente et surtout aux devoirs. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

Les enfants sont rassemblés dans des "homes", par groupe de quarante environ. Il y a 42 homes au total, chacun d'entre eux est sous l'autorité d'une "amala", une mère, qui veille sur les enfants comme sur une famille. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

Cuisine, lessive, nettoyage, vaisselle : toutes les tâches ménagères sont effectuées par les enfants à tour de rôle et selon leur âge. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

Chaque soir dans les "homes", deux heures sont réservées aux devoirs. Comme les autres activités, ils sont fait en commun : les aînés aident les plus jeunes. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

Les enfants jouent avec leur "amala", la mère de leur foyer, qui tente de distribuer équitablement un reste de gâteau. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

Dans le dortoir des garçons, juste avant de s'endormir, l'un d'entre eux ouvre son coffre, dans lequel il garde tous ses souvenirs. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

Un enfant regarde une photo de sa famille, restée au Tibet. 90 % des enfants du TCV sont dans ce cas. Ils n'échangent aucun courrier avec leurs parents, et passent se limitent à un coup de téléphone par an depuis le centre, de peur de leur causer du tort vis-à-vis du régime chinois. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

Les enfants apprennent en priorité le tibétain, mais l'hindi et l'anglais sont très vite intégrés au programme. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

Un contrôle de mathématiques dans une classe de Seconde. Dans deux ans, ces élèves passeront l'équivalent indien du baccalauréat. Les épreuves passées au TCV sont exactement les mêmes que dans le reste de l'Inde, et elles sont passées entièrement en anglais. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

Au fond de la pièce, le plus jeune pensionnaire du TCV : il n'a que 14 mois. Le village accueille les enfants quel que soit leur âge. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

Les enfants prennent en charge la plupart des tâches ménagères à tour de rôle. Après la lessive des habits personnels, souvent des dons d'ONG, vient celle des uniformes. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

Des enfants s'amusent après leur pause déjeuner. A l'arrière-plan, la reproduction du palais du Potala, la résidence historique des dalai-lama à Lhassa, au Tibet. Sur la frise verte s'étalent, comme dans le reste de l'école, des devises de travail et de solidarité à l'intention des élèves. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

L'institutrice de la section maternelle passe de la crème hydratante sur le visage des enfants. En dessous de 6 ans, ils ne portent pas d'uniforme. Le Tibetan Children's Village à Dharamsala, en Inde, accueille les enfants tibétains qui ont fui l'occupation chinoise.

À Dharamsala, en Inde, un village-école accueille les enfants tibétains en exil. Près de 1800 élèves y vivent, âgés de 1 à 18 ans. Certains ont fait le voyage à pied à travers l’Himalaya, via le Népal.
Créé par le dalaï-lama, le Tibetan Children’s Village a pour mission de sauvegarder la langue et la culture tibétaine chez les jeunes générations. Accroché à 1700 mètres d’altitude, le village-école élève ces enfants, envoyés par leurs parents dans l’espoir d’une vie meilleure, et qui n’auront probablement plus jamais l’occasion de les revoir. Pour la cause tibétaine, ils représentent les militants de demain.