International

Des terrasses de café dans le quartier de Mariatorget, à Stockholm. © Juliette Robert

Covid-19: les leçons de la stratégie suédoise

7 juin 2021

En basant sa gestion de la crise sanitaire sur la responsabilité individuelle, le gouvernement n’a pas adopté de mesures de confinement et a ainsi limité les conséquences de cette crise sur son économie. Mais la mortalité a été l’une des plus élevées d’Europe, notamment en maisons de retraite.


Par  

© Christophe Apatie

Sofia Gatica, une peste contre les pesticides

7 juin 2021

Cordoba, Argentine. Elle est la terreur de Monsanto, elle ne lâche jamais rien. Son combat a commencé dans son quartier : depuis quinze ans, elle lutte contre les pesticides et les cultures transgéniques.
Récompensée en 2012 par le prix Goldman de l’environnement, cette fille de paysans souhaite un retour à une terre sans produits chimiques dans un pays où plus de 20 millions d’hectares sont pollués par les OGM.


Par  

Lydia Mungherera pendant une session de formation des mentors du Mama's Club, Bukedea. ©Raphaël Fournier / Divergence

En Ouganda, le combat de Lydia Mungherera pour les femmes séropositives

12 février 2020

Elle-même contaminée par le VIH, l’Ougandaise a créé des groupes de paroles auxquels participent des centaines de femmes.


Par  

Shermila et Suseema, membres du comite du village de Keerimattawa-Kudirippuwa, observent les progrès du replantage de jeunes palétuviers près de leur village. ©Juliette Robert/Haytham/Youpress

Sri Lanka: les femmes protègent leur mangrove

27 janvier 2020

En 2015, le Sri Lanka devient le premier pays du monde à classer en zone protégée la totalité de sa mangrove. Indispensable à la reproduction des poissons autant que poumon vert, elle est essentielle à la survie des communautés côtières. Reportage à Chilaw, où les femmes de pêcheurs s’engagent.


Par  

Une vieille habitante du sanatorium Megobroba, construit entre 1937 et 1940. ©Juliette Robert/Haytham/Youpress

Leur vie s’est arrêtée à Tskaltubo

27 janvier 2020

Fuyant le conflit d’Abkhazie en 1992, des milliers de Géorgiens ont été relogés à Tskaltubo dans d’anciens sanatoriums abandonnés de l’ère soviétique. Une situation temporaire… qui dure depuis plus de vingt-cinq ans. Un avenir en attente, entre l’espoir impossible du retour et la difficulté de démarrer une nouvelle existence.


Par  

Michele, 72 ans, ainsi qu'une autre patiente francaise, discute avec le Dr Nino Odishelidze, et une interprète qui parle le français. © Juliette Robert/Haytham Pictures

Ces Français qui voyagent en Géorgie pour être soignés par phagothérapie

18 octobre 2019

Dans un appartement du centre de Tbilissi, la capitale géorgienne, Michèle, 72 ans, se repose entre deux séances de soins. À 3 000 km du Haut Jura, où elle réside, ce voyage était celui d’un « dernier espoir ».


Par  

Le tout jeune vétéran de l’armée Scott et son épouse Lisa, enceinte, espéraient une vie meilleure sous les palmiers. © Eugénie Baccot

Las Vegas, Côté Pile

16 octobre 2019

Las Vegas peut briller avec ses stars et ses casinos, ses fontaines mirifiques et ses heures qui ne se comptent pas… La ville a subi de plein fouet la récession de 2008 et récupère encore les âmes errantes de toute une Nation, persuadée que par la magie de Vegas, elle pourra être « great again ».


Par  

Différentes familles représentées par des playmobils, à l'école Nicolaigarden, Stockholm © Juliette Robert/Youpress/Haytham

Suède : Ecoles bon chic, sans genre

13 juin 2018

En Suède, plusieurs écoles, de la maternelle au lycée, tentent de réduire les stéréotypes de genre en appliquant des pédagogies et initiatives innovantes. Reportage dans ces écoles de l’égalité.


Par  

Les Indiens de Mardi Gras, aussi appelés Black Indians, participent aux festivités de la Nouvelle-Orléans, commémorant l’alliance entre les Afro-Américains et les Amérindiens. Ici, la « tribu » des Algiers Warriors défile lors du Festival de jazz. ©Juliette Robert/Haytham

Les noirs en lutte de la Nouvelle-Orléans

25 mai 2018

La capitale de la Louisiane fête ses 300 ans. Avant d’être un spot touristique, la cité fut un haut lieu de la vente d’esclaves. Elle en porte encore les stigmates.


Par  

La rentrée de Youpress

7 septembre 2021

Le sable chaud, c’est terminé. Les maillots de bain sont bien rangés. Ce qu’on a ressorti, en revanche, c’est notre sac à dos de rentrée. Dedans, nos carnets qui sentent le neuf, nos stylos multicolores, nos appareils photo et nos Zoom. Dans notre sac aussi, de la détermination. Celle dont les pigistes font toujours preuve, envers et contre tout.


Sophie Boutboul, en est l’exemple. Depuis la publication de « Silence, on cogne », co-écrit avec Alizé Bernard, elle n’a cessé de dénoncer les violences conjugales, encore renforcées quand les auteurs sont des policiers ou des gendarmes. Cet été, une pétition a été lancée pour demander au ministre de l’Intérieur de réaliser un recensement des policiers et gendarmes violents. Presque 30000 signatures. (pour la lire et signer, c’est par ici)
Qui peut oser dire que le journalisme ne sert à rien ?


L’engagement, c’est aussi celui d’Ilioné Schultz, qui, après son documentaire bouleversant sur les enfants de l’Aide à l’enfance, envisage de continuer à explorer ce sujet complexe. L’engagement, c’est encore celui de Leïla Minano qui a livré cet été une série d’enquête édifiantes sur le business des Ehpad pour Mediapart.
Mais on pourrait aussi parler des articles de Cécile Andrzejewski, également dans Mediapart, sur les violences sexuelles dans la marine marchande (à venir) ou encore son futur papier dans XXI, qui dénoncera le travail qui tue.


Youpress, c’est aussi de l’éducation aux médias, des résidences. Cette année, Ariane Puccini, Sophie Boutboul, Anne-Laure Pineau, Cécile Andrzejewski, Delphine Bauer et Rouguyata Sall interviendront ainsi dans des établissements scolaires. Parler de leur métier, échanger, analyser, donner des clés de réflexion -modestement- aux élèves, autant de sujets qui leur tiennent à cœur.


Youpress, c’est enfin des projets. Beaucoup de projets. Certains verront le jour prochainement. On vous tiendra au courant du podcast qu’écrit en ce moment Delphine Bauer. On attend avec impatience le reportage de David Breger publié dans Têtu le 15 septembre sur les zones « anti-LGBT » en Pologne, une triste réalité dans ce pays devenu un fleuron du conservatisme, et son livre à venir dans quelques mois. On trépigne en attendant la nouvelle saison du podcast « Quoi de meuf », peaufinée par Anne-Laure Pineau et son livre en fin d’année (eh oui, encore un autre!) On scrute la mise en ligne de l’enquête d’Anthony Fouchard pour Disclose. On se réjouit du départ en reportage d’Ariane Puccini en Bourgogne ou sur la côte atlantique, menacée par la montée des eaux. On encourage notre photographe Juliette Robert, plongée dans le sujet de l’exploitation pas si vertueuse des forêts suédoises, entre autres sujets nordiques qu’elle couvre.
Et puis, une pensée spéciale pour notre Rouguyata Sall, qui travaille actuellement dans les Ardennes avec … Omar Sy !! Expérience inédite sur le tournage de « Tirailleurs », le prochain film de Mathieu Vadepied !
La série documentaire « Médias, les quartiers vous regardent » sur laquelle elle a bossé en tant que co-réalisatrice, sera d’ailleurs projetée au festival Mediapart, où l’équipe de Youpress sera aussi présente le 25 septembre. Ravis de vous y rencontrer si vous êtes de passage.


C’est notre 14e rentrée ensemble. Le cartable a changé, mais la détermination est toujours la même.


Par