Vidéos

Québec : les Indiens font leur cinéma

14 novembre 2018


 
 
Pour tenter de lutter contre le suicide des jeunes Amérindiens, le studio de création audiovisuelle ambulant de l’association Wapikoni mobile, sillonne chaque année le pays à leur rencontre. Objectif : aider ces jeunes de 15 à 35 ans à réaliser eux-mêmes des films. A travers ces vidéos, ils se racontent, se réapproprient leur culture, et parfois même, trouvent leur vocation.

(suite…)


Par  

La Roumanie entre magie et superstition

12 septembre 2018

La Roumanie entre magie et superstition – Un reportage d’Ilioné Schultz et Pierre Lascar pour Arte Regards

(suite…)


Par  

Irak : les charniers de Daech

2 octobre 2017

Reportage d’Ilioné Schultz et Charles Villanove, produit par Baozi Prod pour Arte Reportage.


Par  

Les biens mafieux au service du public

20 avril 2017

Ilioné Schultz pour VoxPop, sur Arte.


Par  

L’Europe a-t-elle perdu la Moldavie ?

20 décembre 2016

Reportage diffusé en Mai 2016 sur Arte


Par  

Les geeks roumains à l’assaut du monde

5 décembre 2016

Reportage diffusé en Septembre 2016 sur Arte


Par  

Hongrie : Viktor Orban, sinon rien !

28 novembre 2016

Reportage diffusé en Janvier 2016 sur Arte


Par  

L’Abkhazie, le pays qui n’existe (presque) pas

20 novembre 2016

On la surnommait « la riviera du Caucase » au temps de l’URSS. Quelques touristes russes arpentent toujours son littoral, mais les stigmates des récentes guerres restent bien visibles. Que devient ce petit morceau du remuant Caucase aujourd’hui ? Le reportage d’Ilioné Schultz et Pierre Lascar.


Par  

Hair Power

16 mars 2016

Nappy - Spicee

Dans la communauté noire, c’est un phénomène en pleine expansion depuis plus de cinq ans. Preuve en est : sur internet des millions de contenus en parlent. Blogs, articles, vidéos vues plusieurs millions de fois ! Un phénomène qui a pour nom Nappy. Cela veut dire crépu en français.

Un reportage d’Ilioné Schultz et Pierre Lascar pour Spicee

http://www.spicee.com/fr/episode/cheveux-crepus-81


Par  

La rentrée de Youpress

24 septembre 2019

Paré de ses plus nouveaux cartables et de stylos flambants neufs, Youpress fait sa rentrée pour la 13e année… Et c’est chargé ! Le 24 septembre, c’est avec conviction que Cécile Andrzejewski, autrice de « Silence sur la blouse » (ed. Fayard), enquête sur le harcèlement sexuel à l’hôpital, interviendra lors d’une table ronde sur le sexisme au travail, à l’occasion de la tenue du comité national de la CFDT.
Samedi 28 septembre, elle sera aussi l’une des intervenantes du panel « Investigating sexual harassment », avec Pascale Mueller de Buzzfeed Allemagne et la journaliste free-lance japonaise Shiori Ito lors de la Global Investigative Journalism Conference à Hambourg.
 
En parlant de conférence, le 27 septembre, Leila Minano, co-autrice du tout récent « Mauvaise troupe », enquête sur les dérives de l’armée française (ed. Les Arènes) sera l’une des intervenantes du panel « Exposing war crime », avec Cecilia Alegra et un journaliste du Spiegel, lors de la conférence organisée par le Global Investigative Journalism Network. La classe !
 
Mais c’est tout Youpress qui se mobilise ! D’abord avec la deuxième session de ses ateliers, qui se tiendront le week-end du 28-29 sept. Pige et enquête, reportage à l’étranger, binôme texte et photo ou encore cartonner en vidéo, il reste encore quelques toutes petites places. Pour celles et ceux qui ont loupé le coche, pas de panique, nous organiserons d’autres rendez-vous au cours de l’année. On vous informera du programme !
 
On ne manque pas d’envies, vous l’aurez compris. David Breger travaille d’arrache-pied à France 24 mais réfléchit à de nouvelles destinations de reportages, Ilioné Schultz continue son exploration de la Roumanie, véritable pays d’adoption. Ariane Puccini et Delphine Bauer, entre deux articles, travaillent comme des dingues sur leur prochain livre… Anne-Laure Pineau, de retour des États-Unis, vient de boucler son papier pour Géo. Notre photographe, Juliette Robert, couche ses idées sur papier pour bosser sur des reportages en Suède et Norvège (tout en préparant d’autres choses ailleurs…), après un été en commande sur les routes de Scandinavie. Enfin, Cécile Andrzejewski profite de son congé maternité, bien mérité, surtout quand on est une femme pigiste. Elle sera de retour d’ici la fin d’année.


Par