France

Un embryon ©Elena Kontogianni/Pixabay

Chimères et embryons transgéniques : de quoi parle la loi bioéthique ?

27 janvier 2020

Outre la PMA, la loi bioéthique adoptée ce mardi 15 octobre à l’Assemblée aborde aussi les embryons transgéniques ou « chimériques ». En perspective : des organes humains produits à l’intérieur d’animaux. Ces expériences soulèvent nombre de questions éthiques, auxquelles les chercheurs et la loi tentent de répondre.


Par  

Illustration - Aide-soignante de l'APHP © Juliette Robert/Youpress/Haytham

Collectif inter-urgences : l’engagement dans la peau

16 octobre 2019

Ils sont globalement jeunes, asyndiqués, et depuis mars dernier, ils révolutionnent les règles de la contestation sociale dans les services d’urgences. Deux des membres infirmiers du collectif paramédical Inter-urgences racontent leurs débuts dans le mouvement, les avancées obtenues. Et les victoires rêvées.


Par  

Dans une hôpital de la région parisienne © Juliette Robert/Youpress/Haytham

Invisible pénibilité du travail féminin

30 janvier 2018

Pour faire passer le recul de l’âge de la retraite, le précédent gouvernement français avait promis la création d’un compte personnel de pénibilité, ouvrant le droit à un départ plus précoce. Non seulement les critères ont été réduits par l’actuelle équipe, mais la plupart avaient été définis en fonction du travail masculin. Les facteurs de risques encourus par les femmes demeurent occultés, comme les gestes répétitifs ou les tâches liées au nettoyage et aux services à la personne.


Par  

©Eugénie Baccot/Divergence

Leurs vies parallèles

14 février 2017

Les yeux rivés sur l’écran de son ordinateur, Anaïs n’en finit plus de regarder cette même vidéo, encore et encore. Un sketch d’un jeune acteur comique américain. Une courte vidéo, et un passage encore plus bref où apparaît cette fille. Un copain l’avait prévenue : « Dans une vidéo, j’ai trouvé une actrice qui te ressemble, terriblement. Il faut que tu voies ça ! »


Par  

citrus3-sexe

A l’hôtel des amours secrètes


1 décembre 2016

C’est un petit coin de Japon à Paris. Discret, presque caché. Improbable, certainement. Au cœur la rue Saint-Denis, autant pavée de pierres que de prostituées, surtout la nuit venue, s’ouvrent les portes d’une antre unique en France : un love hotel. Littéralement un hôtel de l’amour.


Par  

Avion Lookeed Neptune au dessus de Mers El Kebir - (Algerie/France) 1956 - © JP Vasse - Flickr (https://www.flickr.com/photos/vasnic64/10508617866/in/album-72157631980198568/)

La commémoration fantôme

6 avril 2016

Vous n’avez rien raté. Nous sommes bien au terme de l’année du cinquantenaire de la fin de la guerre d’Algérie. et nous n’avons pas vu l’ombre d’une gerbe. difficile, en pleine année électorale, de jeter du sel sur la plaie toujours béante de l’indépendance de l’ancienne colonie. Censure, exposition repoussée et chantage parlementaire…


Par  

Crédits : Pierre-Olivier Artur CC Flickr

La nuit rennaise vue du comptoir

10 septembre 2015

L’emblème de la nuit rennaise ? La rue Saint-Michel. A l’inverse de Nantes ou Paris, riches en clubs branchés, la fête à Rennes se concentre dans les bars et dans la rue. Source de nuisance pour les uns, objet de convivialité et de lien social pour les autres, cette culture de bistrots est intrinsèque à la


Par  

Thérèse Marigny, 89 ans, ancienne pianiste concertiste. ©Juliette Robert/Youpress

Dernier refuge pour la bohème

10 septembre 2015

À la Maison nationale des artistes, à Nogent-sur-Marne, les résidents sont peintres, musiciens, sculpteurs, philosophes… Du haut de leur grand âge, ils gardent un esprit libre et curieux. On n’arrête pas d’être artiste parce qu’on est vieux.


Par  

© Leïla Minano

La spéculation sur les Manuscrits ou le scandale Aristophil

16 avril 2015

Alors que la société Aristophil vient d’être placée en redressement judiciaire, son patron mis en examen pour escroquerie, Youpress a décidé de publier son enquête de 2009 qui dénonçait déjà ce système de placement risqué. 18 000 investisseurs auraient été victimes de l’arnaque.


Par  

Une rentrée plus collective que jamais

15 septembre 2020

On entend parler de « collectif » et de « collaboratif » depuis quelques années maintenant, brandis comme des solutions à un système moribond. A Youpress, ces notions sont au cœur même de notre façon de travailler, depuis bientôt treize ans. Eh oui, le temps passe…

Alors que les médias continuent de souffrir de la crise du covid – et donc, que les journalistes se retrouvent fragilisés – notre seule force resterait-elle l’union ?

Plus que jamais, ce sont les projets à plusieurs qui éclosent en cette rentrée.

Ariane Puccini et Delphine Bauer sortent leur livre « Mauvais traitements, pourquoi les femmes sont mal soignées » (ed. Seuil, 1er octobre), où elles démontrent comment les médicaments sont eux aussi soumis à des biais de genre. Pendant plus de deux ans, elles ont glané témoignages et expertises, ont épluché des études scientifiques en même temps qu’elles ont analysé les récents scandales sanitaires du point de vue des femmes… Un ouvrage, qui, nous l’espérons, vous intéressera autant que les autrices ont pris plaisir à le rédiger.

En TV, Ilioné Schultz prépare l’avant-première de son excellent documentaire « Seconde chance », plongée bouleversante dans les méandres des enfances cassées en terre roumaine, le 17 septembre à Nancy et le 21 à Paris et la rediffusion le 20 septembre sur les chaînes du RTGE.

Toujours sur le thème de l’enfance malmenée, Sophie Boutboul continue les enquêtes sur les violences faites aux femmes pour Mediapart et travaille sur un reportage sur les disparitions de mineurs pour Paris Match.

Leila Minano revient en force pour assurer un webinair du Global Investigative Journalism Network sur les personnes disparues suite à sa série d’enquête sur les réseaux de traite exploitant les enfants migrants, aux cotés du journaliste Théo Englebert.

Juliette Robert, notre photographe, relance ses projets en Suède, où elle profite de l’intérêt pour la stratégie suédoise pour jouer les fixeuses de choc pour la télévision française. Il faut bien s’adapter ! Si vous avez besoin de ses services et des adresses de bons restaurants, n’hésitez pas à la contacter.

En attendant de repartir sur les routes, David Breger reprend ses piges à France 24, Cécile Andrjejewski multiplie les projets en France après un été au service de Investigate Europe. Anne-Laure Pineau, elle, a des envies d’écriture sur le long terme et des idées qui fourmillent par dizaines.

Chanceux celui qui goûtera de nouveau les saveurs des reportages à l’étranger : Anthony Fouchard couvrira quatre élections africaines (Guinée, Burkina, Côté d’Ivoire et Niger) d’ici fin novembre, tandis que Rouguyata Sall, lauréate d’une bourse Global Health Journalism Grants, prépare son prochain voyage à Madagascar avec le photographe Morgan Fache entre deux papiers sur le coronavirus – qu’elle maîtrise mieux que quiconque à Youpress.

Alors, du fond du cœur (et du masque), on vous souhaite une rentrée truculente, frémissante et enrichissante.


Par