France

Illustration - Aide-soignante de l'APHP © Juliette Robert/Youpress/Haytham

Collectif inter-urgences : l’engagement dans la peau

16 octobre 2019

Ils sont globalement jeunes, asyndiqués, et depuis mars dernier, ils révolutionnent les règles de la contestation sociale dans les services d’urgences. Deux des membres infirmiers du collectif paramédical Inter-urgences racontent leurs débuts dans le mouvement, les avancées obtenues. Et les victoires rêvées.


Par  

Dans une hôpital de la région parisienne © Juliette Robert/Youpress/Haytham

Invisible pénibilité du travail féminin

30 janvier 2018

Pour faire passer le recul de l’âge de la retraite, le précédent gouvernement français avait promis la création d’un compte personnel de pénibilité, ouvrant le droit à un départ plus précoce. Non seulement les critères ont été réduits par l’actuelle équipe, mais la plupart avaient été définis en fonction du travail masculin. Les facteurs de risques encourus par les femmes demeurent occultés, comme les gestes répétitifs ou les tâches liées au nettoyage et aux services à la personne.


Par  

©Eugénie Baccot/Divergence

Leurs vies parallèles

14 février 2017

Les yeux rivés sur l’écran de son ordinateur, Anaïs n’en finit plus de regarder cette même vidéo, encore et encore. Un sketch d’un jeune acteur comique américain. Une courte vidéo, et un passage encore plus bref où apparaît cette fille. Un copain l’avait prévenue : « Dans une vidéo, j’ai trouvé une actrice qui te ressemble, terriblement. Il faut que tu voies ça ! »


Par  

citrus3-sexe

A l’hôtel des amours secrètes


1 décembre 2016

C’est un petit coin de Japon à Paris. Discret, presque caché. Improbable, certainement. Au cœur la rue Saint-Denis, autant pavée de pierres que de prostituées, surtout la nuit venue, s’ouvrent les portes d’une antre unique en France : un love hotel. Littéralement un hôtel de l’amour.


Par  

Avion Lookeed Neptune au dessus de Mers El Kebir - (Algerie/France) 1956 - © JP Vasse - Flickr (https://www.flickr.com/photos/vasnic64/10508617866/in/album-72157631980198568/)

La commémoration fantôme

6 avril 2016

Vous n’avez rien raté. Nous sommes bien au terme de l’année du cinquantenaire de la fin de la guerre d’Algérie. et nous n’avons pas vu l’ombre d’une gerbe. difficile, en pleine année électorale, de jeter du sel sur la plaie toujours béante de l’indépendance de l’ancienne colonie. Censure, exposition repoussée et chantage parlementaire…


Par  

Crédits : Pierre-Olivier Artur CC Flickr

La nuit rennaise vue du comptoir

10 septembre 2015

L’emblème de la nuit rennaise ? La rue Saint-Michel. A l’inverse de Nantes ou Paris, riches en clubs branchés, la fête à Rennes se concentre dans les bars et dans la rue. Source de nuisance pour les uns, objet de convivialité et de lien social pour les autres, cette culture de bistrots est intrinsèque à la


Par  

Thérèse Marigny, 89 ans, ancienne pianiste concertiste. ©Juliette Robert/Youpress

Dernier refuge pour la bohème

10 septembre 2015

À la Maison nationale des artistes, à Nogent-sur-Marne, les résidents sont peintres, musiciens, sculpteurs, philosophes… Du haut de leur grand âge, ils gardent un esprit libre et curieux. On n’arrête pas d’être artiste parce qu’on est vieux.


Par  

© Leïla Minano

La spéculation sur les Manuscrits ou le scandale Aristophil

16 avril 2015

Alors que la société Aristophil vient d’être placée en redressement judiciaire, son patron mis en examen pour escroquerie, Youpress a décidé de publier son enquête de 2009 qui dénonçait déjà ce système de placement risqué. 18 000 investisseurs auraient été victimes de l’arnaque.


Par  

By Andréia Bohner from Brazil (Only Time...) [CC BY 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

Hyménoplastie : une virginité retrouvée ?

26 février 2015

S’il est difficile d’avoir des chiffres précis, de plus en plus de patientes ont recours à l’hyménoplastie, une reconstruction de l’hymen, petite membrane à l’entrée du vagin qui se brise lors du premier rapport sexuel. Cette opération, bénigne, interroge la notion de virginité dans notre société moderne.


Par  

2020 : Youpress s’agrandit

10 janvier 2020

En 2020, nous tenons notre meilleure résolution : Youpress est plus que ravi d’accueillir trois nouveaux membres, plus brillants les uns que les autres.

Rouguyata Sall : elle sera désormais notre « madame data », et ça, c’est très classe. Passionnée de science, Rouguyata Sall connaît très bien le monde de la recherche et celui de l’industrie agroalimentaire, qu’elle a côtoyé pendant 4 ans avant de se reconvertir vers le journalisme. Passée par Mediapart, Libé et le Bondy Blog, elle retourne à la pige en presse écrite, plus déterminée que jamais. Et pour notre plus grande joie.

Anthony Fouchard : Son rêve? Le journalisme indépendant. Du haut de ses XXX ans, Anthony Fouchard n’a pas hésité, à la sortie de l’IUT de Lannion, à sillonner la Centrafique, le Sahel ou le Congo, pour couvrir les soubresauts de la guerre, les abus sexuels ou la question des otages français dans le désert, sa caméra au poing. Il rejoint les rangs de Youpress « micro-utopie » journalistique où tout est encore possible.

Sophie Boutboul : Son enthousiasme nous a émus, son CV complètement convaincus! Sophie Boutboul mène depuis des années des enquêtes sur les violences faites aux femmes et les questions d’égalité. Son dernier ouvrage « Silence, on cogne », investigation sur les violences conjugales d’épouses de policiers ou gendarmes, fera date. Ses sujets de prédilection, plus que jamais d’actualité, trouvent un écho parmi nos membres et méritent d’être encore davantage investigués.

Voilà notre équipe au complet. Des nouveaux cerveaux, des idées, de la détermination, de l’espoir à gogo… pour une année pleine de projets, assurément.

Bienvenue à tous trois!


Par