France

livre-web

Violences conjugales: les femmes de gendarmes et de policiers ont le plus grand mal à faire valoir leurs droits

3 mai 2021

Les femmes de policiers ou de gendarmes violentées par leur conjoint osent peu signaler ce qu’elles subissent. À la crainte de ne pas être crues, s’ajoutent bien souvent les menaces du mari d’étouffer la procédure avec l’aide de collègues.


Par  

Un embryon ©Elena Kontogianni/Pixabay

Chimères et embryons transgéniques : de quoi parle la loi bioéthique ?

27 janvier 2020

Outre la PMA, la loi bioéthique adoptée ce mardi 15 octobre à l’Assemblée aborde aussi les embryons transgéniques ou « chimériques ». En perspective : des organes humains produits à l’intérieur d’animaux. Ces expériences soulèvent nombre de questions éthiques, auxquelles les chercheurs et la loi tentent de répondre.


Par  

Illustration - Aide-soignante de l'APHP © Juliette Robert/Youpress/Haytham

Collectif inter-urgences : l’engagement dans la peau

16 octobre 2019

Ils sont globalement jeunes, asyndiqués, et depuis mars dernier, ils révolutionnent les règles de la contestation sociale dans les services d’urgences. Deux des membres infirmiers du collectif paramédical Inter-urgences racontent leurs débuts dans le mouvement, les avancées obtenues. Et les victoires rêvées.


Par  

Dans une hôpital de la région parisienne © Juliette Robert/Youpress/Haytham

Invisible pénibilité du travail féminin

30 janvier 2018

Pour faire passer le recul de l’âge de la retraite, le précédent gouvernement français avait promis la création d’un compte personnel de pénibilité, ouvrant le droit à un départ plus précoce. Non seulement les critères ont été réduits par l’actuelle équipe, mais la plupart avaient été définis en fonction du travail masculin. Les facteurs de risques encourus par les femmes demeurent occultés, comme les gestes répétitifs ou les tâches liées au nettoyage et aux services à la personne.


Par  

©Eugénie Baccot/Divergence

Leurs vies parallèles

14 février 2017

Les yeux rivés sur l’écran de son ordinateur, Anaïs n’en finit plus de regarder cette même vidéo, encore et encore. Un sketch d’un jeune acteur comique américain. Une courte vidéo, et un passage encore plus bref où apparaît cette fille. Un copain l’avait prévenue : « Dans une vidéo, j’ai trouvé une actrice qui te ressemble, terriblement. Il faut que tu voies ça ! »


Par  

citrus3-sexe

A l’hôtel des amours secrètes


1 décembre 2016

C’est un petit coin de Japon à Paris. Discret, presque caché. Improbable, certainement. Au cœur la rue Saint-Denis, autant pavée de pierres que de prostituées, surtout la nuit venue, s’ouvrent les portes d’une antre unique en France : un love hotel. Littéralement un hôtel de l’amour.


Par  

Avion Lookeed Neptune au dessus de Mers El Kebir - (Algerie/France) 1956 - © JP Vasse - Flickr (https://www.flickr.com/photos/vasnic64/10508617866/in/album-72157631980198568/)

La commémoration fantôme

6 avril 2016

Vous n’avez rien raté. Nous sommes bien au terme de l’année du cinquantenaire de la fin de la guerre d’Algérie. et nous n’avons pas vu l’ombre d’une gerbe. difficile, en pleine année électorale, de jeter du sel sur la plaie toujours béante de l’indépendance de l’ancienne colonie. Censure, exposition repoussée et chantage parlementaire…


Par  

Crédits : Pierre-Olivier Artur CC Flickr

La nuit rennaise vue du comptoir

10 septembre 2015

L’emblème de la nuit rennaise ? La rue Saint-Michel. A l’inverse de Nantes ou Paris, riches en clubs branchés, la fête à Rennes se concentre dans les bars et dans la rue. Source de nuisance pour les uns, objet de convivialité et de lien social pour les autres, cette culture de bistrots est intrinsèque à la


Par  

Thérèse Marigny, 89 ans, ancienne pianiste concertiste. ©Juliette Robert/Youpress

Dernier refuge pour la bohème

10 septembre 2015

À la Maison nationale des artistes, à Nogent-sur-Marne, les résidents sont peintres, musiciens, sculpteurs, philosophes… Du haut de leur grand âge, ils gardent un esprit libre et curieux. On n’arrête pas d’être artiste parce qu’on est vieux.


Par  

La rentrée de Youpress

7 septembre 2021

Le sable chaud, c’est terminé. Les maillots de bain sont bien rangés. Ce qu’on a ressorti, en revanche, c’est notre sac à dos de rentrée. Dedans, nos carnets qui sentent le neuf, nos stylos multicolores, nos appareils photo et nos Zoom. Dans notre sac aussi, de la détermination. Celle dont les pigistes font toujours preuve, envers et contre tout.


Sophie Boutboul, en est l’exemple. Depuis la publication de « Silence, on cogne », co-écrit avec Alizé Bernard, elle n’a cessé de dénoncer les violences conjugales, encore renforcées quand les auteurs sont des policiers ou des gendarmes. Cet été, une pétition a été lancée pour demander au ministre de l’Intérieur de réaliser un recensement des policiers et gendarmes violents. Presque 30000 signatures. (pour la lire et signer, c’est par ici)
Qui peut oser dire que le journalisme ne sert à rien ?


L’engagement, c’est aussi celui d’Ilioné Schultz, qui, après son documentaire bouleversant sur les enfants de l’Aide à l’enfance, envisage de continuer à explorer ce sujet complexe. L’engagement, c’est encore celui de Leïla Minano qui a livré cet été une série d’enquête édifiantes sur le business des Ehpad pour Mediapart.
Mais on pourrait aussi parler des articles de Cécile Andrzejewski, également dans Mediapart, sur les violences sexuelles dans la marine marchande (à venir) ou encore son futur papier dans XXI, qui dénoncera le travail qui tue.


Youpress, c’est aussi de l’éducation aux médias, des résidences. Cette année, Ariane Puccini, Sophie Boutboul, Anne-Laure Pineau, Cécile Andrzejewski, Delphine Bauer et Rouguyata Sall interviendront ainsi dans des établissements scolaires. Parler de leur métier, échanger, analyser, donner des clés de réflexion -modestement- aux élèves, autant de sujets qui leur tiennent à cœur.


Youpress, c’est enfin des projets. Beaucoup de projets. Certains verront le jour prochainement. On vous tiendra au courant du podcast qu’écrit en ce moment Delphine Bauer. On attend avec impatience le reportage de David Breger publié dans Têtu le 15 septembre sur les zones « anti-LGBT » en Pologne, une triste réalité dans ce pays devenu un fleuron du conservatisme, et son livre à venir dans quelques mois. On trépigne en attendant la nouvelle saison du podcast « Quoi de meuf », peaufinée par Anne-Laure Pineau et son livre en fin d’année (eh oui, encore un autre!) On scrute la mise en ligne de l’enquête d’Anthony Fouchard pour Disclose. On se réjouit du départ en reportage d’Ariane Puccini en Bourgogne ou sur la côte atlantique, menacée par la montée des eaux. On encourage notre photographe Juliette Robert, plongée dans le sujet de l’exploitation pas si vertueuse des forêts suédoises, entre autres sujets nordiques qu’elle couvre.
Et puis, une pensée spéciale pour notre Rouguyata Sall, qui travaille actuellement dans les Ardennes avec … Omar Sy !! Expérience inédite sur le tournage de « Tirailleurs », le prochain film de Mathieu Vadepied !
La série documentaire « Médias, les quartiers vous regardent » sur laquelle elle a bossé en tant que co-réalisatrice, sera d’ailleurs projetée au festival Mediapart, où l’équipe de Youpress sera aussi présente le 25 septembre. Ravis de vous y rencontrer si vous êtes de passage.


C’est notre 14e rentrée ensemble. Le cartable a changé, mais la détermination est toujours la même.


Par