France

Dans une hôpital de la région parisienne © Juliette Robert/Youpress/Haytham

Invisible pénibilité du travail féminin

30 janvier 2018

Pour faire passer le recul de l’âge de la retraite, le précédent gouvernement français avait promis la création d’un compte personnel de pénibilité, ouvrant le droit à un départ plus précoce. Non seulement les critères ont été réduits par l’actuelle équipe, mais la plupart avaient été définis en fonction du travail masculin. Les facteurs de risques encourus par les femmes demeurent occultés, comme les gestes répétitifs ou les tâches liées au nettoyage et aux services à la personne.


Par  

©Eugénie Baccot/Divergence

Leurs vies parallèles

14 février 2017

Les yeux rivés sur l’écran de son ordinateur, Anaïs n’en finit plus de regarder cette même vidéo, encore et encore. Un sketch d’un jeune acteur comique américain. Une courte vidéo, et un passage encore plus bref où apparaît cette fille. Un copain l’avait prévenue : « Dans une vidéo, j’ai trouvé une actrice qui te ressemble, terriblement. Il faut que tu voies ça ! »


Par  

citrus3-sexe

A l’hôtel des amours secrètes


1 décembre 2016

C’est un petit coin de Japon à Paris. Discret, presque caché. Improbable, certainement. Au cœur la rue Saint-Denis, autant pavée de pierres que de prostituées, surtout la nuit venue, s’ouvrent les portes d’une antre unique en France : un love hotel. Littéralement un hôtel de l’amour.


Par  

Avion Lookeed Neptune au dessus de Mers El Kebir - (Algerie/France) 1956 - © JP Vasse - Flickr (https://www.flickr.com/photos/vasnic64/10508617866/in/album-72157631980198568/)

La commémoration fantôme

6 avril 2016

Vous n’avez rien raté. Nous sommes bien au terme de l’année du cinquantenaire de la fin de la guerre d’Algérie. et nous n’avons pas vu l’ombre d’une gerbe. difficile, en pleine année électorale, de jeter du sel sur la plaie toujours béante de l’indépendance de l’ancienne colonie. Censure, exposition repoussée et chantage parlementaire…


Par  

Crédits : Pierre-Olivier Artur CC Flickr

La nuit rennaise vue du comptoir

10 septembre 2015

L’emblème de la nuit rennaise ? La rue Saint-Michel. A l’inverse de Nantes ou Paris, riches en clubs branchés, la fête à Rennes se concentre dans les bars et dans la rue. Source de nuisance pour les uns, objet de convivialité et de lien social pour les autres, cette culture de bistrots est intrinsèque à la


Par  

Thérèse Marigny, 89 ans, ancienne pianiste concertiste. ©Juliette Robert/Youpress

Dernier refuge pour la bohème

10 septembre 2015

À la Maison nationale des artistes, à Nogent-sur-Marne, les résidents sont peintres, musiciens, sculpteurs, philosophes… Du haut de leur grand âge, ils gardent un esprit libre et curieux. On n’arrête pas d’être artiste parce qu’on est vieux.


Par  

© Leïla Minano

La spéculation sur les Manuscrits ou le scandale Aristophil

16 avril 2015

Alors que la société Aristophil vient d’être placée en redressement judiciaire, son patron mis en examen pour escroquerie, Youpress a décidé de publier son enquête de 2009 qui dénonçait déjà ce système de placement risqué. 18 000 investisseurs auraient été victimes de l’arnaque.


Par  

By Andréia Bohner from Brazil (Only Time...) [CC BY 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

Hyménoplastie : une virginité retrouvée ?

26 février 2015

S’il est difficile d’avoir des chiffres précis, de plus en plus de patientes ont recours à l’hyménoplastie, une reconstruction de l’hymen, petite membrane à l’entrée du vagin qui se brise lors du premier rapport sexuel. Cette opération, bénigne, interroge la notion de virginité dans notre société moderne.


Par  

© Thomas Higbie

Bye-bye, Big Boss ?

10 décembre 2014

Une entreprise sans patron est-elle possible ? Des entreprises ont fait l’expérience : pas de managers, pas de hiérarchie. Mais l’Homme, au centre de leur organisation.


Par  

Mai-Juin à Youpress

10 juin 2019

Ah, le soleil, les petits oiseaux (même s’ils ne sont plus si nombreux…) et les verres de rosé en terrasse. Pour autant, Youpress ne baisse pas la garde et vous livre encore et toujours ses bons papiers et reportages.
 
Pour le dossier qui fait du bien du dernier Néon, Anne-Laure Pineau s’est cassé la tête à trouver des bonnes nouvelles dans l’actu sombre. Elle a aussi enregistré plusieurs épisodes de Quoi de Meufs (à écouter sur la plateforme Nouvelles Écoutes) avec Clémentine Gallot sur le Backlash que subissent les femmes et les minorités, sur la bisexualité mais aussi sur Game of Thrones ! Elle travaille sur une enquête d’un nouveau genre, sur les pollutions de l’après mines d’uranium dans la région pays de la Loire, à la façon du narrative journalisme américain. Cet article paraîtra à la rentrée dans un nouveau média, ZOLA, dont on vous reparlera ! Last but not least, elle s’apprête à mettre les voiles pour un mois de reportage en Californie avec Eugénie Baccot pour Géo, la seule chose qu’on peut dire c’est qu’on va cavaler :)
 
En parlant voyage, Ilioné Schultz ne tient pas en place, entre un documentaire en Roumanie dont le tournage débutera en juillet et un Vox pop sur le chômage des jeunes en Europe, tourné juste avant les élections européennes.
 
Pendant ce temps, Cécile Andrzejewski continue sa collaboration active sur le site de Marie-Claire en décortiquant les questions de travail et les inégalités femmes-hommes… D’autant plus pertinent lorsqu’on sait qu’elle s’est battue pour obtenir des indemnités pour son congé maternité !
 
Leila Minano a investigué le champ de la 5G (freaky!) et des fake news (qui le sont tout autant) pour Bastamag. Et, fierté, elle a été auditionnée à l’Assemblée nationale sur les violences sexuelles en temps de guerre, rapport à la droitisation de la politique américaine sur l’avortement et la résolution de l’ONU que les Etats-Unis n’ont pas ratifiée.
 
Toutes deux ont livré conjointement une série d’enquêtes pour Les Jours sur les violences sexistes et sexuelles au travail en suivant l’AVFT dans ce long combat. « Sale boulot » porte malheureusement bien son nom.
 
De leur côté, David Breger et Juliette Robert ont bossé comme des dératés en Géorgie, à la découverte de la phagothérapie, un traitement qui permet de lutter contre notre résistance grandissante aux antibiotiques… Les microbes n’ont qu’à bien se tenir. Reportage cité dans la revue de presse d’Inter après sa publication dans le Figaro.
 
La photographe attitrée de Youpress est ensuite vite repartie sur les routes du Sri Lanka, avec Delphine Bauer, pour deux reportages écolo : l’un sur les malades du glyphosate et l’autre sur l’engagement du Sri Lanka et de ses communautés côtières pour protéger la mangrove, fragile écosystème menacé de déforestation, et dont dépend une grosse partie de l’économie et de l’environnement du pays.
Elle a également publié un reportage réalisé avec Benjamin Leclerq, sur la première unité féminine de protection des rhinocéros en Afrique du Sud. C’est à lire dans Paris Match !
 
Tandis que Juliette Robert est désormais sur les routes de Norvège, Delphine Bauer continue ses collaborations régulières avec le plus vieux journal de France, les Petites Affiches, se lance dans un livre qui sera co-écrit avec Ariane Puccini et réfléchit à un projet de BD sur la première femme psychiatre de France… Sa consœur Ariane Puccini, elle, reste au long cours. Livre, livre, livre, sa plume ne flanche pas.
 
A Youpress, on gratte le papier, on écorche l’actu, on dézingue les petites mesquineries du monde.


Par