Femmes

Les nouveaux prêtres, avec l'évêque Eva Brunne, dans la cathédrale de Stockholm ©Juliette Robert/Youpress/Haytham

Le pasteur est une femme comme les autres

18 juin 2018

En Suède, les pasteurs devraient bientôt être majoritairement des pasteures. L’Église luthérienne de Suède se féminise et peu de fidèles y voient à redire. Nous avons rencontré ces fières pasteures qui ont trouvé leur place après des siècles de suprématie masculine.


Par  

Justina, la fille de Diane Bohna, et ses cousines exécutent le marquage du bétail sous l’œil habitué de ces messieurs. ©Eugénie Baccot

Cow-girls : les vraies patronnes du Far West

13 juin 2018

Les femmes ne sont pas là pour faire la vaisselle. En Californie, loin des préjugés, elles élèvent d’immenses troupeaux de bovins et dirigent des équipes de cow-boys. Une longue histoire qui se transmet et se bonifie de mère en fille.


Par  

Dans la campagne norvégienne, trois recrues du commando féminin des Jegertroppen (troupes de chasseuses), prêtes pour l’entraînement. © Axelle de Russé

Norvège : ces femmes se battent pour intégrer les forces spéciales

23 janvier 2018

Depuis trois ans, la Norvège entraîne un bataillon de commando exclusivement féminin. Nous avons suivi ces combattantes en plein exercice, avant qu’elles intègrent une unité mixte des forces spéciales.


Par  

Semsa Hadzo et Almedina Kaljun plaisantent avec un collegue, lors de la descente en ascenseur au fond du puits Sretno. ©Juliette Robert/Youpress/Haytham

Gueules noires, féminin pluriel

12 octobre 2017

De toute la Bosnie-Herzégovine, elles sont les seules. Depuis plus de trente ans, à Breza, non loin de Sarajevo, des femmes descendent au fond des galeries de la mine pour en extraire le charbon.


Par  

Sarah Daniel Hamizi © Eugénie Baccot/Divergence

Sarah, dans son monde de garçons

14 février 2017

C’est la reine du coupe-chou. Sarah Daniel-Hamizi est la seule barbière de la place de Paris. Ténacité, patience et passion … du poil ont fait d’elle la grande prêtresse du rasage, jusqu’à officier à la télévision. Récit d’un parcours atypique.


Par  

Les femmes sont separees des hommes au stand de tir où se rendent les membres du club Sure Shots. © Moland Fengkov/Haytham-REA

Texas: les femmes prennent les armes

1 décembre 2016

Au Texas, pays de Georges W. Bush et des cow-boys, la loi autorise depuis janvier le port visible des armes à feu, à l’université ou dans la rue. Ici, les armes ne sont plus l’apanage des hommes. Reportage à 3 mois des élections au coeur de clubs de tirs 100% féminins.


Par  

Izmir---Réfugiées---Chris-Huby---HAYTHAM-PICTURES-2

MigrantEs

7 avril 2016

A Izmir, sur la côte ouest turque, des centaines de réfugiés attendent chaque jour les bateaux qui les conduiront en Grèce. Parmi eux, de nombreuses femmes. Veuves de guerre, jeunes filles ou mères de familles, sur les routes, nombre d’entre-elles se sentent plus « vulnérables » que les hommes. Reportage.


Par  

Rina, 15 ans en 1944. ©Alessandra Quadri

«Elle avait 17 ans et elle a été violée par 40 soldats»

10 septembre 2015

Disparus de la mémoire de la Libération, les viols de masse commis au printemps 1944 par les troupes françaises restent une plaie ouverte dans le cœur des Italiens du Latium. Sept décennies plus tard, la France ne s’est jamais excusée et les victimes n’ont pas oublié.


Par  

© Moland Fengkov/Haytham Pictures

Rotan Batu ou le village des veuves

26 février 2015

Loin de l’image sans histoires de la Thaïlande, l’extrême Sud connaît une situation explosive. Depuis dix ans, quelques milliers de rebelles souhaitent l’indépendance du Sud, musulman, anciennement rattaché au royaume malais. Une guerre civile qui ne dit pas son nom et dont les femmes sont les premières victimes. Un village, unique, a ouvert ses portes spécialement pour les veuves.


Par  

Youpress en mai (et juin)

1 juin 2018

En mai fait ce qu’il te plaît ! Oui à Youpress on adore les expressions calendaires. Rue des Tanneries, la vie coule aussi paisiblement que le café et chaque jour se ressemble… non on plaisante. Tou.te.s les membres de la familles sont au bord du burn-out tant nous croulons sous le travail.

Leila, Delphine, Cécile et Ariane travaillent toujours sur des projets livresques qu’on se réjouit de vous faire découvrir ! Leila fait le tour de l’Europe avec la super team Investigate Europe pour mettre son nez là où il faut pas (sa spécialité). Elle était d’ailleurs présente au Data Harvest, une rencontre européenne d’enquêteurs et de data-journalistes en mai dernier. David, Pierre et Anne-Laure font chauffer la marmite avec des CDD qui sont aussi challengeants qu’appétissants. Tout ça pour quoi ? Pour préparer un super projet collectif à venir bientôt !
 
Mais ça ne veut pas dire que nous oublions le nerf de la guerre : la bonne vieille pige qui nous fait suer à l’étranger. A l’heure où nous écrivons ces lignes, Delphine est quelque part en Californie, à dos de mule ou au volant d’une jolie voiture de location, pour un super reportage que vous découvrirez dans Géo. Quant à Ariane, elle s’envole bientôt avec Eugénie Baccot pour travailler sur un très beau (et grave) sujet à Boston. Juliette, elle, vide son appareil de toutes ses photos finlandaises et prépare de nouveaux reportages, de l’Afghanistan (avec Delphine) à l’Australie (avec Anne-Laure) en passant par la Norvège ! Quant à notre chère et tendre équipe audiovisuelle, Ilioné et Pierre, elle vient d’avoir une bonne nouvelle (et deux commandes de sujets) et ne va pas chômer. Ces prochaines semaines, elle va promener sa caméra du Canada à la Roumanie.
 
Donc oui, tout va pour le mieux, rue des Tanneries, la vie coule paisiblement au rythme des blagues et des commandes. Et comme on adore partager notre enthousiasme, le 21 juin on va encore ajouter du piment à la mayonnaise Youpress avec la Fête du Pipeau. Vous serez tous et toutes welcome à venir partager notre enthousiasme pour l’actualité, qui mérite bien un bon tapage nocturne. On vous attend à la maison, au 10 rue des Tanneries (métro Glacière), à partir de 19h !
 
Et Youpress sera comme tous les ans en force pour les 48 heures de la pige, à Bordeaux cette année : le jeudi 28 juin, Leila présentera un atelier « Comment se lancer dans l’écriture d’un livre ? » puis « Comment répondre et se prémunir de l’attaque en diffamation ? », tandis que Delphine et Cécile causeront enquête au long cours.
Cet été, notre Ariane préférée sera aux Ateliers de Couthures pour témoigner sur le collectif et les jeunes journalistes, dans une table ronde qui aura lieu le 14 juillet à midi.


Par